Floride #1 – Welcome to Miami !


6h15. Notre avion décolle de Brest en direction de Paris CDG où nous avons une escale d’environ 6h avant notre prochain avion vers Miami. Il neige sur Paris, vivement qu’on arrive sous le soleil de Floride ! Les 6h passent finalement très vite, Sylvain s’occupe sur la tablette pendant que je lis le manuel de la GoPro. Vers 14h, notre A380 décolle. 10h de vol qui passent également très vite. On passe notre temps à manger et regarder des films. On atterrit un peu avant 18h, heure locale. On passe l’immigration en à peine 20 minutes grâce aux bornes automatiques (APC) qui permettent aux personnes titulaires d’une inscription ESTA et étant entrées aux États-Unis au moins une fois depuis 2008 d’éviter la file d’attente. Plutôt efficace ! Concernant nos bagages, on les retrouve disposés par terre près du carrousel à bagages et on les récupère donc immédiatement.

Il fait chaud ici : 25°C. Les gens parlent espagnol et les panneaux d’indication sont traduits en espagnol : on est bien à Miami, ville où vivent un grand nombre d’hispaniques. On file récupérer la voiture. Aucune attente chez Dollar, parfait ! Sans m’en rendre compte, j’accepte l’option « plein pré-payé », c’est-à-dire que l’on paie un plein d’essence au tarif de l’agence de location (donc un peu plus cher qu’en station service) et que l’on rend la voiture sans refaire le plein. J’aurais préféré que l’on fasse nous-même le plein au retour du véhicule. Bref, tant pis, c’est fait ! On rendra la voiture dans 2 jours avec le réservoir le plus vide possible.

On nous attribue une Chevrolet Spark toute mignonne avec sièges en cuir. On allume le GPS et là, c’est le drame ! La carte mémoire qui contient la carte des USA n’est pas dedans ! Je me souviens l’avoir retirée du GPS en France, j’ai dû oublier de la remettre ! Oups ! :roll: Le voyage commence bien ! Bon, il fallait bien qu’on oublie quelque chose, ce ne serait pas drôle sinon ! Heureusement que j’ai imprimé des cartes Google Maps « au cas où le GPS ne fonctionnerait pas »…

On rejoint tant bien que mal notre hôtel, le Fairway Inn à Florida City, à un peu moins d’1h de route. On doit à tout prix éviter les routes à péage automatique car nous n’avons pas pris l’option chez le loueur. En effet, en Floride, il existe de plus en plus de routes à péage qui n’acceptent pas le paiement en cash ni même par carte bancaire. La plaque d’immatriculation se fait flasher par le dispositif et si on est pas en règle, c’est l’amende ! Dans la nuit et sans GPS et sa précieuse option « éviter les routes à péages », c’est très compliqué mais pas impossible, la preuve, on l’a fait ! Non sans une bonne dose de stress…

L’avance que nous avions sur le planning n’est plus, on a perdu pas mal de temps à chercher notre route. En effet, les directions ne sont pas toujours bien indiquées ici, notre GPS nous manque !

Après quelques petites courses au Walmart du coin pour les repas de ce soir et demain, il est minuit lorsque l’on se couche, soit 6h du matin pour notre organisme encore à l’heure française. Une très longue première journée qui s’achève ! C’est demain que l’aventure commence vraiment !

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>