Une journée à La Rochelle


Avant de rentrer de notre week-end dans le bassin d’Arcachon, nous nous sommes arrêtés le temps d’une journée à La Rochelle. Je vous raconte cette jolie escapade.

Nous arrivons le dimanche soir et garons la voiture sur le parking gratuit de l’Esplanade pour y passer la nuit. Il y a même des emplacements pour camping-car ainsi que des toilettes gratuites et autonettoyantes. Ils ont le sens de l’accueil, ici ! Ce fut une merveilleuse idée de s’installer là pour dormir puisqu’à notre réveil vers 8h30 le lendemain, toutes les places sont déjà occupées !

On récupère un plan à l’office de tourisme et c’est parti pour une journée de vagabondage ! Sachez que la ville se parcourt très facilement à pied.

Nous flânons tout d’abord au milieu des ruelles pavées et rues à arcades. Nous sommes sous le charme !

Nous rejoignons ensuite le Vieux Port dans l’idée de visiter les 3 tours dressées face à l’Atlantique, vestiges du système défensif de la ville. Pas de chance, un petit mot griffonné à la main nous indique que c’est fermé ce matin ! La raison ? Aucune idée… Elles ré-ouvrent à 14h15 seulement. Bon, à la base, nous comptions prendre la route du retour à cette-heure-là car encore 5 à 6h de route nous attendent. Mais ce serait dommage de ne pas visiter ces fortifications médiévales alors nous décidons de prolonger notre petit périple. On ira se coucher directement en rentrant, voilà tout.

En attendant l’après-midi, nous faisons le tour du Vieux Port, ce qui nous permet de contempler les tours sous toutes les coutures. La tour Saint-Nicolas (le donjon), la tour de la Chaîne (la ronde) et la tour de la Lanterne (celle avec la flèche gothique) attirent l’œil. Esthétiquement, notre préférée est la tour de la Lanterne.

Après un petit arrêt sur un banc le long d’une allée pour humer l’ambiance locale en ce lundi matin, nous passons sous la Grosse Horloge, ancienne porte de l’enceinte qui séparait le port de la cité.

Puis, nous nous promenons dans le centre-ville et retournons voir les magnifiques rues à arcades avant de nous arrêter dans un petit snack pour déjeuner.

14h. Nous allons enfin pouvoir les visiter, nos tours !

Tarifs 2016

Billet 1 tour : 6€

Billet 3 tours : 8,50€

A savoir : la visite est gratuite pour les moins de 18 ans, les moins de 26 ans ressortissants des pays de l’Union Européenne ou résidents réguliers non européens sur le territoire français, les personnes handicapées, les demandeurs d’emploi ainsi que le 1er dimanche du mois de novembre à mars.

Vous l’aurez compris, autant faire la visite de l’ensemble des tours ! Et puis, c’est trop difficile de n’en choisir qu’une seule !

On file acheter nos billets dans la tour Saint-Nicolas et commençons la visite de celle-ci. Elle a autrefois servi de prison et de logis royal. On se retrouve dans un véritable jeu de piste qui nous mène de salle en salle et d’escaliers ardus en escaliers ardus. On se croirait dans un labyrinthe. Des fiches plastifiées bien fournies sont à disposition dans chaque salle et nous racontent l’histoire de la tour. Le parcours fléché fait en sorte que la montée soit progressive. On arrive donc au sommet de la tour sans difficulté. Là-haut, une vue imprenable sur La Rochelle s’offre à nous. Et au loin, vers l’océan, on peut apercevoir le Fort Boyard. C’est impressionnant de se dire que c’est d’ici que plongent les compétiteurs de la Red Bull Cliff Diving, la célèbre compétition de plongeons.

La vue est tout aussi belle depuis le sommet de la tour de la Chaîne, ancienne gardienne du port qui percevait les taxes et droits d’accès. Une vue à 360 degrés ! Attention au tournis si vous redescendez tous les escaliers d’un coup comme nous ! 😉

On rejoint ensuite la tour de la Lanterne via une petite ruelle toute mignonne : la rue sur les murs, seule section du rempart médiéval préservée. Cette tour est la plus haute des trois : elle culmine à 75 mètres. Phare et ancienne prison, elle abrite un bon nombre de graffiti gravés par les détenus durant trois siècles. L’accès à son sommet est malheureusement fermé aujourd’hui, probablement à cause du vent (le parapet étant assez bas). On arrive tout de même à voir un bout de paysage en haut des escaliers à travers une petite lucarne.

Je ne vous en raconte pas plus pour vous laisser le plaisir de découvrir leur histoire sur place.

Vers 16h, sur le chemin du retour vers la voiture, nous faisons un petit détour par le parc animalier Charles Edouard Beltremieux, en libre accès. On peut y voir, entre autres : biches, chèvres, ânes, et paons. On se rend compte que ce sont ces derniers que l’on entendait depuis l’autre bout du parc. C’est un peu triste de les voir en cage mais bon…

En conclusion, La Rochelle est une ville très charmante, chargée d’Histoire, qui mérite qu’on lui consacre au moins une journée.

L’avez-vous déjà visitée ? Si oui, qu’avez-vous préféré ?


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

2 commentaires sur “Une journée à La Rochelle

  • tania

    ah ça me rappele de bons souvenirs , j y étais allée 1 we en septembre 2015. Très beau temps
    la vue est splendide depuis les tours
    les glaces, je me suis bien servie chez captain ice , on dit que celles de Ernest sont excellentes , je n ai pas goûté ca sera pour la prochaine fois