Floride #6 – Universal Orlando Resort : c’est reparti pour un tour !


Aujourd’hui, nous passons à l’heure d’été : on avance d’une heure. Heureusement que mon téléphone fait tout seul le changement car, même si je l’ai noté, ça m’étais complètement sorti de la tête ! Le réveil sonne donc à l’heure, ouf ! Car il y a bien une chose que l’on déteste, c’est arriver après l’heure d’ouverture d’un parc d’attractions.

On passe la journée à refaire les attractions que l’on a aimé hier et à observer les décors du parc, en particulier dans les zones Harry Potter.

On commence par rejoindre le Poudlard Express mais cette fois dans la gare de King’s Cross à Londres (côté Universal Studios). Nous ne l’avons pas fait dans ce sens hier car il y a avait trop de monde. Et pour cause : c’est ici que se trouve le fameux quai 9 ¾. Vous savez, le passage secret qu’Harry et ses amis traversent pour rejoindre le monde des sorciers. Dans la file d’attente, on retrouve cette sympathique illusion d’optique.

On fait un tour d’Harry Potter and the Forbidden Journey puis de Dragon Challenge avant de reprendre le train pour grimper à bord d’Harry Potter and the Escape from Gringotts. Comme d’habitude, il y a beaucoup d’attente alors on décide de tester ce dernier en single rider. La file single rider est une file spéciale qui permet d’optimiser l’occupation des véhicules et ainsi de diminuer le temps d’attente, à condition d’accepter, comme son nom l’indique, de vivre l’expérience seul, sans son groupe. Et ça marche plutôt bien, on a très peu attendu !

Après ça, on se balade tranquillement dans les zones Harry Potter des deux parcs où les décors sont sublimes. On se croirait dans le film.

La zone Harry Potter du parc Universal Studios est dissimulée derrière une haute façade d’immeuble londonien. Mais impossible de manquer le passage, il suffit de suivre la foule ! Une fois passé au travers d’un mur de briques semi-ouvert, le Chemin de Traverse se dévoile. Ici et là, des objets s’animent sous les sorts que lancent les enfants (et quelques adultes fans) avec leur baguette magique tout droit sortie de chez Ollivanders. Sur le toit de la banque de Gringotts, un énorme dragon crache du feu de temps en temps. Quand ça se produit, on peut sentir le souffle chaud de la flamme.

Côté Universal’s Islands of Adventure, on se trouve dans le village pittoresque de Pré-au-Lard. On y découvre des chaumières aux toits enneigés mais surtout l’imposant château de Poudlard.

Pour finir la journée, on retourne s’amuser dans les attractions. Au programme : Revenge of the Mummy (que l’on fait une 2nde fois en single rider), Transformers en single rider également (mais on se retrouve dans le même wagon J), Woody Woodpecker’s Nuthouse Coaster (roller coaster pour enfants), Men in Black. Impossible de refaire un tour d’Hollywood Rip Ride Rockit, la file d’attente est bien trop longue (90 minutes). Dommage !

On visite également le Jurassic Park Discovery Center où l’on rencontre quelques grosses bestioles…

Puis, au détour d’une rue de la zone Toon Lagoon, Sylvain se fait emporter par Marmaduke ! 😉

On termine par un tour de The Amazing Adventures of Spider-Man en single rider avant de quitter Universal à 17h30.

Deux journées bien remplies dans ces parcs d’attractions géniaux ! Si vous avez l’occasion, n’hésitez pas à y aller, même si l’entrée est un peu chère, ça vaut vraiment le coup !

Demain, on s’octroie un peu de répit dans un parc aquatique signé Disney.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>