Road Trip dans l’Ouest américain : nos préparatifs


Ce voyage n’étant pas organisé par une agence, nous devons le préparer au mieux pour que tout se passe bien une fois sur place. Après avoir défini l’itinéraire, il faut penser à plusieurs points :

Passeports

Les États-Unis étant situés hors de l’Europe, il nous faut bien évidemment des passeports dans les normes. Sylvain n’en avait pas, il a donc fallu aller en faire la demande à la mairie (86 €). Pour ma part, j’en avais déjà un mais j’en ai profité pour y ajouter mon nom d’épouse (gratuit).

ESTA

En tant que français, nous n’avons pas besoin de visa pour nous rendre sur le territoire américain pour un séjour de moins de 90 jours mais il nous faut tout de même demander une autorisation d’entrée via un formulaire nommé ESTA. Il coûte 14$ par personne et est valable 2 ans. Il se remplit rapidement sur internet et consiste à compléter un certain nombre d’informations générales comme le numéro du passeport, l’adresse, la date de naissance, etc…  Mais également les noms des parents, de l’employeur, adresse lors du séjour… Et pour finir, on doit répondre à un petit questionnaire sympathique avec des questions très sérieuses du genre : « Êtes-vous un terroriste ? » ou « Êtes-vous un toxicomane ? ». C’est qu’ils ne rigolent pas avec la sécurité les américains ! Il faut tout de même faire attention à bien tout remplir sans erreur sous peine de se voir adresser un refus et être obligé de faire une demande de visa. Pour notre part, aucun problème, autorisations remplies et acceptées en 10 minutes chrono !

Argent

Ayant payé une bonne partie du voyage via internet avant de partir, il nous restera uniquement la nourriture, l’essence, quelques activités et les souvenirs à payer sur place. Même si notre banque ne prend pas une très grosse commission pour les achats par carte bancaire hors zone Euro, nous préférons tout payer en cash pour limiter les frais. Deux solutions s’offrent alors à nous : retirer de l’argent dans les distributeurs locaux ou partir avec les poches pleines de dollars. Nous retenons la deuxième solution car ça revient moins cher de faire notre change en France. Niveau sécurité, ça ne craint pas grand chose, beaucoup d’américains se trimballent avec plein de billets sur eux et puis il suffit de respecter quelques règles de base que tout bon voyageur connaît comme par exemple ne pas tout planquer au même endroit ou ne pas sortir une grosse liasse d’un coup.

Billets d’avion

Comme nous ne souhaitons pas traverser l’Atlantique à la nage, nous avons besoin de billets d’avion. Ayant lu beaucoup d’avis négatifs sur les intermédiaires, nous sommes passés directement par Air France. Décollage de Brest le vendredi 5 juin à 6h30 et après 12h40 de vol et une escale de presque 3h à Paris, atterrissage à San Francisco le même jour à 13h (la magie du décalage horaire :mrgreen: ). Pour le retour, le décalage horaire est cette fois en notre défaveur car nous décollons à 18h25 de Los Angeles le lundi 22 juin pour atterrir à Brest le lendemain à 17h50 (après une escale de 2h20 à Paris). Coût total pour nous 2 = 1881.74 €.

Location de voiture

Qui dit roadtrip, dit location de véhicule. Pour avoir le meilleur prix, nous avons loué chez Dollar (loueur) via AutoEurope (prestataire) et via locationdevoiture.fr (comparateur). Deux intermédiaires mais le tarif était vraiment plus élevé en passant directement par le loueur. Nous nous sommes fait plaisir en louant un mid-size SUV (type Ford Escape) : plus confortable qu’une berline, meilleure visibilité de par sa hauteur et surtout permettant d’emprunter plus facilement des routes non goudronnées comme par exemple la piste de Monument Valley.  Total : 505.87 € pour 17 jours de location, assurances incluses.

Assurances

Aux USA, il n’y a pas de système de sécurité sociale comme chez nous. Les frais de santé sont entièrement à notre charge et sont très chers (pas moins de 100$ la consultation, médicaments deux fois plus chers qu’en France, et en cas d’hospitalisation, comptez plusieurs milliers de dollars). Il est donc très fortement recommandé de souscrire une assurance santé avant le départ. Si vous avez une carte bancaire, une telle assurance est probablement incluse mais avec des plafonds insuffisants pour les États-Unis. Il est donc préférable de souscrire une assurance complémentaire. Pour notre part, nous possédons des cartes Gold Mastercard qui ont des plafonds beaucoup plus élevés et donc suffisants à nos yeux (155 000 €, on a de quoi voir venir…). Nos cartes incluent d’autres assurances voyage très utiles comme la responsabilité civile, l’annulation du voyage, la perte des bagages et les assurances nécessaires lors d’une location de voiture. Concernant la location de voiture, les assurances de nos cartes ne sont pas valables car nous louons un mid-size SUV qui est assimilé à un 4×4 et fait donc partie des exceptions… Mais comme je l’ai dit plus haut, les assurances nécessaires sont de toute façon incluses dans notre location, donc tout va bien ! Pour récapituler, pour les États-Unis, il faut soit avoir une Gold Mastercard (ou Visa Premier, c’est la même chose) et payer le voyage avec pour que les assurances soit valables, soit souscrire une assurance internationale. Vous pouvez aussi partir sans rien de tout ça, à vos risques et périls…

Hébergement

Lors d’un roadtrip, il y a plusieurs possibilités concernant l’hébergement : réserver à l’avance ou bien chercher une fois sur place. Pour ce voyage, nous préférons jouer la carte de la sécurité en réservant à l’avance et ainsi nous éviter le stress et la perte de temps qu’est la recherche d’un logement, d’autant plus que notre temps est limité et que nous y serons en période de forte affluence. Certains hôtels sont complets parfois un an à l’avance, notamment à proximité des parcs nationaux. Nous avons donc tout réservé 5 mois à l’avance et on a bien fait car beaucoup d’hôtels étaient déjà complets. Niveau gamme, notre choix s’est porté principalement sur des chambres assez basiques car nous ne sommes pas très exigeants (en France, les hôtels Formule 1 nous conviennent très bien). De plus, les hôtels sont très chers aux USA et on ne voulait pas que tout notre argent parte là-dedans. On s’est tout de même fait plaisir à Las Vegas en réservant au Flamingo, l’un des hôtels luxueux du Strip (voyage de noces oblige ! 😉 ) On s’en est sorti avec une moyenne de 90 € par nuit.

Nourriture

Nous comptons acheter une glacière à notre arrivée à San Francisco, ce qui nous permettra de stocker de quoi manger pendant deux ou trois jours (ravitaillement dans les supermarchés et petits magasins) et ainsi de faire des économies sur ce poste du budget. En effet, les restaurants peuvent vite faire grimper la note et sont surtout une perte de temps dans un roadtrip aussi court (on testera tout de même un des fameux diners et l’un des somptueux buffets des hôtels du Strip à Vegas). Sinon, les fast-food sont assez économiques là-bas mais on aimerait éviter de revenir avec des kilos en plus alors on essaiera de limiter ! 😉

Activités

Ceux qui nous connaissent savent qu’on est pas du genre à rester inactifs, alors on a prévu de quoi s’occuper pendant ce voyage : randonnées dans les parcs nationaux, location de vélos, parcs d’attractions, survol du Grand Canyon en hélicoptère, spectacles du Cirque du Soleil… Une chose est sûre, on ne risque pas de s’ennuyer ! C’est le poste du budget le plus cher après les billets d’avion… 😳 Mais bon, il faut bien se faire plaisir, non ? A quoi bon faire ce voyage si c’est pour rentrer frustré ?

L’indispensable roadbook

Comme je suis gentille, je vous mets à disposition notre fidèle compagnon qui ne nous a pas quitté du voyage. Alors oui, on peut très bien voyager sans préparation mais quand on ne peut pas s’absenter sur une longue durée, un roadbook est quand même fort utile pour optimiser le temps si précieux  ! :-)

C’est par ici -> Roadbook Ouest USA

Commencer à lire nos aventures →


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

2 commentaires sur “Road Trip dans l’Ouest américain : nos préparatifs