Floride #10 – Une journée rafraîchissante à Wet’n Wild


Aujourd’hui, on retourne à Universal Orlando Resort mais cette fois au parc aquatique Wet’n Wild.

Le parc n’est pas thématisé comme Disney sait si bien le faire mais en contrepartie la plupart des attractions ont de vraies bonnes sensations, tout comme au parc éponyme à Las Vegas.

Le parc est vide, on enchaîne les toboggans à notre convenance.

Notre préféré : Disco H2O. Une vive descente en bouée et nous voilà au cœur des années 70, musique, lumières et jets d’eau jaillissant de toute part. On se croirait à l’intérieur d’une boule à facette. Très fun !

The Black Hole : The Next Generation est aussi une descente en bouée mais dans le noir ou plutôt à travers l’espace. Bon, il manque peut-être un peu de vitesse à notre goût mais le concept est pas mal.

Dans The Storm, on fait face à un orage. Il est indispensable de savoir nager car l’arrivée se fait dans un bassin assez profond. On est content car c’est la première fois que l’on teste ce genre de toboggan. Pas de bouée ici, on descend sur le dos, à vive allure, dans un étroit tuyau pour finir par tomber dans un tourbillon. Tout va tellement vite qu’on ne se rend pas tout de suite compte qu’on est arrivé dans le tourbillon. Et plouf ! Quand on remonte à la surface, ce n’est pas évident de trouver la sortie car on a toujours la tête un peu ailleurs et on ne voit rien, entouré d’une cascade d’eau. Heureusement que la voix du maitre-nageur est là pour nous guider.

 – « Are you OK ?

 – Euuuuh YES ! »

Comparé à ça, on s’ennuie dans The Surge et The Flyer. De simples descentes sans intérêt en bouée pour le premier et en bateau pneumatique pour le second.

On subit un fun mais trop cours lavage de cerveau (30 secondes) dans Brain Wash.

On se fait arroser dans The Blast (en même temps, on est dans un parc aquatique me direz-vous, mais ici on se prend carrément des jets d’eau dans la tronche :mrgreen: ).

On fait la course avec notre tapis dans Aqua Drag Racer dont la première partie de la piste se passe dans un tuyau. Super rapide !

(crédit photo : wetnwildorlando.com)

Comme on aime bien les glissades sur tapis, on teste les 3 chemins différents de Mach 5. Pour le coup, c’est beaucoup moins rapide que dans Aqua Drag Racer mais les virages sont assez sympas.

Sylvain est le seul à tester la chute libre de Der Stuka car mon dos a assez souffert comme ça dans Summit Plummet, une glissade du même genre à Blizzard Beach. Peut-être que celle-ci ne fait pas mal mais je préfère ne pas m’y risquer. Il y a 2 niveaux de descente mais la plus haute est fermée donc Sylvain n’a pas d’autre choix que de faire l’autre. Et mon instinct ne me faisant jamais défaut, c’est le dos tout rouge que mon cher et tendre sort de là…

Lorsque l’on n’est pas dans un toboggan, on passe notre temps à barboter dans la Lazy River, une rivière qui fait lentement le tour du parc et dans la piscine à vagues.

On sort assez tôt de Wet’n Wild et on en profite pour aller faire un peu de shopping dans les magasins d’usine. Après avoir fait de superbes affaires chez Gap, Calvin Klein et Forever 21, on fait plaisir à nos papilles en mangeant de nouveau chez Five Guys. Et c’est encore une belle journée qui s’achève.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>