Floride #11 – Disney’s Animal Kingdom


Nous consacrons notre dernière journée en Floride à Animal Kingdom, un parc de Walt Disney World dans le même genre que Bush Gardens, mêlant animaux et attractions.

Ici, le gros plus c’est que l’on peut faire un safari pour découvrir les animaux de la savane africaine. Nommé Kilimanjaro Safaris, il s’agit en fait d’un lieu de protection des animaux d’Afrique où ses derniers sont en liberté. On a choisi de faire cette activité dès notre arrivée pour avoir plus de chance de les apercevoir car en général ils préfèrent dormir à l’ombre quand il fait trop chaud. À bord de notre véhicule de safari à toit ouvert, notre guide nous emmène dans la brousse à la découverte des guépards, girafes, rhinocéros, babouins, zèbres, okapis, hippopotames, antilopes et bien d’autres. On les observe tout en écoutant les anecdotes de notre guide. Un éléphant qui se rafraîchit, Madame la lionne qui garde le rocher pendant que Monsieur se prélasse… C’est super de les voir vaquer à leurs occupations, presque comme si on n’était pas là.

Après notre aventure de près de 20 minutes dans la savane, on se dirige vers Kali River Rapids, une descente en rafting sur une rivière mouvementée, magnifiquement intégrée dans le décor. Comme à mon habitude, je choisis la place qui mouille le plus…

Puis on refait une nouvelle fois le safari avec notre FastPass+. Ce qui est bien, c’est que chaque expédition est unique.

On s’aventure ensuite sur le Gorilla Falls Exploration Trail au cœur de la Pangani Forest. C’est un parcours pédestre en bordure de la savane qui permet de voir de plus près certains des animaux du safari qui ont pour habitude de rester cachés, et plus particulièrement les gorilles.

On quitte l’Afrique pour rejoindre la section Asie avec toute une partie sur le Népal.

Des proverbes tibétains sont inscrits sur des palissades.

« Mieux vaut vivre un jour comme un tigre qu’un millénaire comme un mouton »

Ils sont plein de belles paroles ces tibétains !

On aperçoit au loin le mont Everest qui abrite Expedition Everest, l’attraction phare du parc. Il nous tarde de la tester !

L’attente est de 30 minutes mais ça passe vite tellement les décors sur le thème du yéti et de l’Himalaya sont fantastiques. Une des plus belles files d’attente qu’on ait vue. Tintin au Tibet, vous connaissez ? Et bien on a l’impression de s’être glissé dans la bande-dessinée.

Au bout de 15-20 minutes d’attente, la file accélère d’un coup. Que se passe-t-il ? Ils ont rajouté un train ? Et non ! L’attraction est en panne alors on nous évacue… La poisse ! Bon, on a quand même le droit à un petit bout de papier qui nous permet de revenir plus tard en coupant la file.

Déçus, on décide d’aller manger. Notre porte-monnaie tire un peu la tête quand on doit payer 29$ pour seulement un sandwich, un hot-dog, deux frites et une boisson…

On va digérer devant le film en 3D It’s Tough to be a Bug. Elle se situe à l’intérieur de l’emblème du parc : l’arbre de la vie. À part les quelques surprises en 4D, on n’a pas trouvé cette attraction terrible.

Puis on repasse devant Expedition Everest qui est toujours fermée. On commence vraiment à s’inquiéter car on n’aura peut-être pas l’occasion de la tester. Et sachant qu’on est venu dans ce parc spécialement pour elle, ça donne un peu le cafard !

Tant pis, on continue avec le Maharajah Jungle Trek. C’est le même principe que le Gorilla Falls Exploration Trail mais avec des animaux d’Asie comme les tigres, gibbons, Dragons de Komodo ou encore des oiseaux exotiques. Les décors sont sublimes et les enclos bien aménagés.

On retente notre chance pour Expedition Everest et cette fois c’est ouvert ! Avec notre coupe-file, on embarque en moins de deux. On commence par gravir le Mont Everest puis on accélère dans les tunnels de la montagne. Soudainement, le train s’arrête. Et pour cause, les rails devant nous sont complètement détruits.

La légende dit que le yéti vit dans cette montagne. Serait-ce lui ? Pas le temps de réfléchir, le train repart à toute allure en marche arrière. On se retrouve à l’arrêt dans une grotte et là, sur un mur, apparaît l’ombre de l’abominable homme des neiges…

Puis le train poursuit sa course et sort de la montagne via une rapide descente. Ouf, on est sauvé ! Au niveau sensations, ce n’est pas extraordinaire mais la thématique vaut largement le détour. On a bien fait de venir !

On se remet de nos émotions dans Primeval Whirl, une attraction, quant à elle, sans grand intérêt.

(crédit photo : disneyworld.disney.go.com)

Pour finir, on enchaîne deux tours de DINOSAUR. On pensait que ce serait nul mais finalement on trouve l’attraction plutôt sympa. On embarque dans un véhicule pour partir à la découverte, vous l’aurez compris, des dinosaures. Attention, ça peut faire peur aux enfants car ça se passe dans la pénombre et le son est assez fort. On se surprend nous-même à sursauter lorsqu’un énorme et méchant dinosaure sort de sa cachette… 😆

(crédit photo : disneyworld.disney.go.com)

Le soir, on se prend à manger pour 18$ dans le Publix près de notre hôtel. Il y a toute sorte d’encas : sandwichs, bagels, fruits, yaourts… De quoi manger un peu plus équilibré ! 😉

Et voilà, c’est déjà la fin de notre odyssée floridienne ! Un vol nous attend demain matin pour rejoindre New-York où de nouvelles aventures nous attendent !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>